le mois de la photographie luxembourg au mudam

le mois de la photographie luxembourg au mudam

Démarrage anticipé pour le Mois européen de la photographie au Luxembourg au Musée d’art moderne Grand-Duc Jean (Mudam) pour des raisons qui tiennent à une programmation serrée du fait de la présidence luxembourgeoise de l’Union européenne et du programme culturel d’accompagnement. Les journées d’ouverture sont programmées entre le 22 et le 25 avril 2015.

Dans le cadre de la 5e édition du Mois européen de la photographie au Luxembourg (en partenariat avec les villes d’Athènes, Berlin, Bratislava, Budapest, Ljubljana, Paris et Vienne), Café-Crème asbl présente sous le thème de Memory Lab – Photography Challenges History une exposition qui se décline en quatre parties selon les différents lieux.
Avec Memory Lab I – Photography challenges History : Ré-écritures le Mudam accueille les œuvres de David Birkin, Broomberg et Chanarin, Antony Cairns, Vera Frenkel, Tatiana Lecomte et Gábor Osz dès le 8 mars 2015.


La photographie contemporaine, surtout dans son développement post-photographique, fait émerger des artistes qui questionnent l’image en tant que médium. Plutôt que d’inventer de nouvelles images, ces artistes se servent de la photographie pour « ré-écrire » et /ou « re-présenter » (présenter autrement) les événements historiques et politiques en s’appuyant souvent sur des représentations existantes, tout en y faisant apparaître des traces personnelles.
Parfois, leur commentaire visuel est captivant, voire caustique ou déroutant. Les images ainsi réinterprétées, qu’elles soient photographiques ou vidéographiques, mettent volontairement le spectateur sous tension.
Par le jeu de fascination et de distanciation occasionné par les nouveaux formats présentés dans le cadre muséal, l’artiste arrive à changer le message. Ainsi, il intervient sur le flux de la communication, déconstruit la narration originale de l’image et confère aux photographies et aux vidéos une nouvelle dimension esthétique.