Emoplux 2019

Emoplux 2019

La septième édition du festival s’est terminé est toujours en cours; certaines expositions se prolongent même jusqu’en septembre. Bodyfiction(s)  ( le thème directeur de festival de 2019 ) se veut une réflexion sur la représentation du corps dans la photographie contemporaine par des artistes qui remettent en cause les modèles traditionnels. La majorité des expositions se situent dans la capitale, notamment au Mudam, au Casino Forum d’art contemporain, au MnHA, à la Villa Vauban, au Cercle-Cité, à l’Abbaye de Neumunster et au Centre Luca. Saluons également le retour de l’Institut français qui occupera une salle à l’Abbaye de Neumunster ainsi que l’Institut Camoes pour l’Ambassade du Portugal. Les villes de Dudelange et Clervaux sont de nouveau de la partie. Malheureusement, à ce qu’il semble, le départ à la retraite de l’ancienne directrice des galeries municipales Nei Liicht et Dominique Lang, Mme Daniele Igniti, met un terme, au moins provisoire, à une programmation internationale de haut niveau.
Du côté des galeries privées, nous avons retrouvé les habitués que sont la Galerie Clairefontaine, la Galerie Nosbaum & Reding et nous saluons un nouveau venu la galerie MobArt.
Mentionnons bien entendu notre partenaire fidèle, l’étude d’avocats Arendt qui s’est révélée au fil des années un appui incontournable. L’étude apporte un soutien important à nos initiatives notamment par la création du prix Arendt & Medernach pour le Mois européen de la photographie.
Le thème directeur retenu tourne autour de la figure humaine et de sa représentation.

Du côté des partenaires, les festivals de Berlin, Budapest, Bratislava et Athènes ont eu lieu en automne l’année dernière, celui de Vienna a au lieu le 20 mars. Un livre sur la corps dans la photographie a été présenté à l’occasion.